Vernon | Actualités | Interview de Xavier Fleuriot, entraîneur de l'EDF canoë-kayak

Interview de Xavier Fleuriot, entraîneur de l'EDF canoë-kayak

Xavier Fleuriot, président du SPN(Stade Porte Normande), entraîneur de l'équipe de France canoë-kayak et ancien directeur du CRJS de Vernon, effectue actuellement un stage avec l'équipe de France dans nos locaux. Sur le retour des Jeux Olympiques de Rio où il était invité par France télévision en tant que commentateur, il a accepté de répondre à nos questions.

CRJS : Comment s'est déroulé votre séjour aux JO ?

Xavier : C'était la troisième fois que France télévision faisait appel à moi en tant que consultant sportif. En effet, j'ai déjà eu cette expérience avec les jeux de Pékin en 2008 et Londres en 2012. C'est devenu un petit rituel, tous les 4 ans on me donne mon accréditation de journaliste pour 2 semaines et je partage le quotidien des autres journalistes sportifs.

CRJS : Commenter les JO était-il un exercice compliqué ?

Xavier : Cette année France télévision a mis une équipe composée de 3 journalistes et 2 techniciens pour encadrer la diffusion du canoë-kayak. Cela fait quelques années que j'ai mon duo de commentateur avec Richard Coffin, on a chacun notre rôle, lui s'occupe de l'animation et moi je suis là en tant que consultant.

CRJS : Pourquoi avoir choisi Vernon comme lieu de stage pour l'équipe de France ?

Xavier : Voilà maintenant deux ans que je viens avec l'équipe pour faire un stage, cette année c'est pour nous préparer au championnat du monde de marathon qui aura lieu du 16 au 18 septembre 2016. Je suis très attaché à Vernon, il y a quelque chose de nostalgique à chaque fois que je reviens. De plus, les conditions pour le marathon sont très bonnes et puis Vernon est idéalement située : proche de Paris et de l'INSEP, desservi par la ligne Paris – Rouen et équipée d'un CRJS.

CRJS : Quelles sont les disciplines que vous entraînez à l'INSEP ?

Xavier : Je suis entraîneur de l'équipe de France depuis 20 ans, j'ai donc travailler sur toutes les disciplines mais il est vrai que je suis plus adepte de la course en ligne et du marathon.

CRJS : Comment expliquez-vous la différence de médiatisation entre les 3 disciplines que sont le slalom, le sprint et le marathon ?

Xavier : Tout dépend de l'argent générée par le sport, plus il y aura d'annonceurs plus il y aura d'argent autour de notre sport. Forcément il faut aussi prendre en compte les résultats, le slalom est devenu très connu en France grâce à Tony Estanguet et ses 3 médailles d'or. Alors que dans les pays de l'Est, c'est le sprint qui le plus populaire. Néanmoins, les meilleurs marathoniens arrivent à vivre du canoë-kayak même si ce n'est pas un sport olympique.

CRJS : Vous avez dirigé le CRJS de Vernon pendant 5 ans, pouvez-vous nous parler de votre expérience et votre point de vue sur ce qu'est devenu le centre ?

Xavier : Effectivement, j'ai été directeur de 1999 à 2004. A l'époque le centre fonctionnait principalement grâce aux 20 internes : 10 internes du pôle espoir de gymnastique et 10 internes qui passait un Brevet d'Etat. Aujourd'hui je constate que le CRJS s'est beaucoup diversifié dans ses activités avec l'accueil de formations jeunesses et de stages sportifs comme le notre. Par ailleurs, la gestion d'un CRJS est très complexe, les clubs et comités ne comprennent pas toujours que nous rendons un service et que nous ne sommes pas à disposition 365 jours par an. L'établissement n'en reste pas moins agréable, puisque je continue de réserver pour l'équipe de France et je souhaite que l'actuel directeur, Edouard Visser, continue le développement de ce bel outil.

Merci d'avoir répondu à nos questions, en vous souhaitant bonne chance pour le championnat du monde dans deux semaines.

 

   Région Haute-Normandie      Ministère de la santé et des sports
           Département de l'Eure