Vernon | Actualités | Ex-pensionnaire du CRJS de Vernon, Danny Rodriguez bronzé à la Coupe du monde de Gymnastique

Ex-pensionnaire du CRJS de Vernon, Danny Rodriguez bronzé à la Coupe du monde de Gymnastique

Rodrigues sur le podium

Le Français Danny Rodrigues a remporté ce samedi la médaille de bronze de la Coupe du monde à Osijek aux anneaux.
Danny Rodrigues a décroché la médaille de bronze. (L'Equipe)
 
C’est une belle habitude : au printemps dernier, Samir Aït-Saïd était sacré champion d’Europe aux anneaux, alors que son compère Danny Rodrigues décrochait la médaille de bronze. A ce même agrès, les deux hommes forts de l’équipe de France ont encore marqué des points en prenant respectivement les deuxièmes et troisièmes places de la Coupe du monde à Osijek (Croatie). A trois semaines des Mondiaux par spécialité, cette ultime sortie internationale confirme les belles perspectives.

«J’ai réussi un très beau mouvement mais les juges m’ont un peu taillé», a commenté Aït-Saïd, qui termine à trois dixièmes de points du vainqueur grec Petrounias. Si la veille, en qualification, le Français avait pas mal balancé, il a réussi samedi à corriger. En revanche, il a commis un grand sursaut à la réception, ce qui lui coûte sans doute la victoire. «Mais j’ai mal à l’épaule droite, révèle-t-il. Depuis dix jours, je cherchais à l’entraînement les bons angles pour les éléments de force, mais je n’enchaînais pas tout le mouvement. Là, j’ai serré les dents.»
«J'ai mal à l'épaule droite, révèle-t-il. Depuis dix jours, je cherchais à l'entraînement les bons angles pour les éléments de force.» Comme lui, Danny Rodrigues voulait se concentrer sur les enseignements positifs de cette finale. «J’ai tenté ma sortie acrobatique avec la vrille, précise-t-il. Du coup, j’ai peut-être été trop rapide sur les éléments de force. Il faudra faire gaffe à ça lors des Mondiaux.» D’abord très déçu par sa note (15,075 pts, contre 15,40 à Petrounias et 15,125 à Aït-Saïd), il s’est «rendu compte du travail» à consentir avant l’échéance belge.
 
Vice-champion d’Europe et du monde en 2011, Cyril Tommasone a dû se contenter d’une sixième place aux arçons, pour avoir beaucoup bataillé sur un contenu technique densifié (14,85 pts). Place dimanche aux dernières finales : leader des qualifications aux barres parallèles, Axel Augis aura une belle carte à jouer. On suivra aussi les jeunes Valentine Sabatou au sol et Johanna Cano à la poutre.- C.N.

Source : L'Equipe.fr (article du 14 septembre 2013)

 

   Région Haute-Normandie      Ministère de la santé et des sports
           Département de l'Eure